S'abonner à la Feuille de Vigne
 
Actualité, articles, bons plans vins...
 

Le mildiou de la vigne


Originaire des USA, le mildiou est un champignon parasite (Plasmopara Viticola) qui ne se développe que sur la vigne. Redoutable et redouté, il provoque des pertes de récoltes, des problèmes de maturation et d'affaiblissement des souches. Heureusement, de nos jours, la biologie de ce champignon est bien connue et des outils adaptés permettent de proposer une protection, efficace et moins consommatrice de produits phytosanitaires.

Symptômes de la Maladie

Elle peut apparaître des le débourrement (sortie des bourgeons) et reste menaçante jusqu'à la récolte.
Tous les organes aériens de la vigne sont susceptible d'être infectés.

Les Feuilles

Les jeunes feuilles sont les plus vulnérables, on peut y observer deux grandes caractéristiques:

  • Une tache jaunâtre sur la face supérieure de la feuille appelé communément "tache d'huile".

  • Un feutrage blanchâtre sur la face inférieure qui correspond en fait aux fructifications du champignon (mycélium)

L'ensemble (tache d'huile + mycélium) engendre une nécrose (dessèchement) de la feuille ce qui à pour effet de diminuer la photosynthèse et provoque donc à long terme, l'affaiblissement des souches.

Il faut noter qu'à l'approche de l'automne, les feuilles sont touchées par le mildiou mosaique qui correspond à la conservation hivernale du champignon (formation des oeufs d'hiver).

Sur les rameaux

Le mycélium peut se développer sur cet organe avec deux grandes conséquences:
  • Une multiplication cellulaire limitée (forte attaque) ce qui à pour conséquence de former des rameaux de petite taille et donc de rendre difficile le travail du viticulteur.

  • Un aoûtement défectueux. Cela signifie que la phase de lignification des rameaux (transformation du rameau "vert" en "branche" solide) ne se fait pas correctement.
    Cela rend ainsi plus délicat le travail du viticulteur et plus particulièrement au moment de la taille hivernale.

Sur les inflorescences et sur les grappes

Ici, on distingue l'attaque du mildiou par rapport au stade phenologique de la vigne.
  • Si l'attaque se produit avant la floraison de la vigne, on observe alors une coulure dite pathologique se traduisant par le dessèchement des boutons floraux (inflorescences) et donc une perte de récolte assurée.

  • Si l'attaque a lieu vers le stade "nouaison", on constate alors la formation de Rot gris correspondant à l'apparition d'un feutrage blanchâtre sur les jeunes baies.

  • Si l'attaque est plus tardive, on parle alors de rot brun (dessèchement des baies).

Il faut noter que bien souvent, les attaques sur grappes ne se produisent plus après le stade "véraison".

Le cycle de la maladie

  • La contamination Primaire

La germination des oeufs d'hiver
Pour cela, il faut de l'humidité et une température extérieure supérieure à 11 °C

La dissémination des Zoospores
Cette étape ne peut se réaliser que si et seulement si les zoospores sont au contact d'un milieu aquatique (flaque d'eau, rosée du matin...). Le milieu aquatique est indispensable car les zoospores doivent pour devenir "opérationnels" perdrent leurs flagelles (queues). Après cela, on les appellent des conidiophores.

Contamination des organes verts
La contamination se produit grâce au positionnement des conidiophores sur la partie inférieure des feuilles à la faveur du vent ou d'éclaboussures.
Pour pénétrer à l'intérieur des feuilles (par les stomates), deux facteurs climatiques sont importants:

  • Une température comprise entre 5° et 30°C
  • Présence de gouttelette d'eau

Phase d'incubation
C'est une phase invisible qui correspond au développement du mycélium entre les cellules. Il émet des "sucoires" pour s'alimenter et entraîne peu à peu la mort des cellules.

Invasion
Les conidiophores présent sur les faces inférieures libèrent des spores qui vont à leur tour se fixer sur les faces inférieures d'autres feuilles et la contaminer... Ce cycle se reproduit autant de fois que les conditions climatiques sont favorables.

Les moyens de lutte contre le mildiou de la vigne

A l'heure actuelle, les viticulteurs n'ont que 2 solutions (complémentaires) pour lutter contre cette maladie.

  • Les mesures prophylactiques

    Ceux sont des moyens de préventions qui ont prouvé depuis longtemps leurs effets bénéfiques:

    • Suppression des pampres
    • Maîtrise de la vigueur de la vigne
    • Palissage et rognage soigné

  • Lutte chimique
Seul moyen efficace de prévenir et/ou d'enrayer la maladie.
Pour cela les viticulteurs disposent aujourd'hui de 3 grandes familles de produits.

  • Les produits de contacts:
On dit "contact" car ils se déposent sur les feuilles.
Avec leur action préventive, cette famille se compose de produits minéraux tel le cuivre et de produits organiques de synthèse tel le mancozebe et le folpel.
Les produits de contact ont cependant deux inconvénients majeurs:
Ils sont lessivables, c'est à dire qu'ils disparaissent quand il pleut plus de 20 mm.
Leur durée d'action (rémanence) n'excède pas 8 jours.

  • Les produits pénétrants:
Ces produits , comme leur noms l'indique, entre et se positionne à l'intérieur des feuilles, ce qui les mets ainsi à l'abri du lessivage.
Dans cette famille de produits, on trouve entre autre le diméthomorphe et le cymoxanil.

  • Les produits systémiques:
Dans cette famille, on trouve des matière active comme le phoséthyl aluminium ou le métalaxyl.

Ces types de produit pénètre eux aussi dans les feuilles et sont donc à l'abris du lessivage mais contrairement au produits pénétrants, ils circulent dans la sève ce qui permet de protéger les jeunes pousses.

Leur persistance d'action est de 12-14 jours.

 
Mots clés : vigne, mildiou, maladie, Plasmopara Viticola,  champignon parasite, protection vignoble, produits phytosanitaires
Retour aux cahiers techniques
 
Tache jaunâtre de milidou sur face supérieure d'une feuille de vigne
Tache jaunâtre de milidou sur face supérieure d'une feuille de vigne
 
Fructifications du champignon (mycélium) du mildiou : Tache blanchâtre sur face inférieure
Fructifications du champignon (mycélium) du mildiou : Tache blanchâtre sur face inférieure
 
Attaque sévère de mildiou sur vigne
Attaque sévère de mildiou sur vigne
 
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération - Déclaration à la CNIL n° 1173714
- Union de Producteurs de Lugon : achat vin bordeaux - Logiciel cave à vin
Partenaires vin web - Mentions légales