S'abonner à la Feuille de Vigne
 
Actualité, articles, bons plans vins...
 

La taille de la vigne


Pourquoi tailler ?

Les vignes non taillées deviennent des lianes, formant des buissons ou rampant sur le sol en l'absence de tout support naturel mais, dès que leurs vrilles arrivent à s'accrocher à des arbres, des piquets ou des murs, elles vont s'élever en hauteur pour gagner les sommets et étendre, si possible, leurs rameaux et leurs feuilles au soleil pour capter un maximum d'énergie. Les raisins peuvent être nombreux, généralement de petite taille, acides et d'une année à l'autre on enregistre des variations importantes de la production.

Pour résumer, on peut dire que l'absence de taille hivernale entraîne l'impossibilité de produire un raisin et donc à plus forte raison, un vin de qualité.

L'importance de la taille n'avait pas échappé aux anciens puisque Columelle, célèbre agronome latin du 1er siècle écrivait:

"En quelques temps que le vigneron taille, il a trois choses principales à observer:

la première : c'est le fruit de l'année

la seconde : c'est le bois de l'année suivante

la troisième : c'est la durée de la vigne

La négligence de l'un de ces points peut porter un grave préjudice au propriétaire"

Parmi les objectifs de la taille dans la viticulture moderne, il faut évidemment ajouter la nécessité de maîtriser son développement pour permettre les opérations relatives à la culture et à la protection contre les parasites et pour améliorer la disposition des feuilles et du raisin.

Autrefois les vignerons travaillant dans un contexte économique différent, attachaient beaucoup d'importance à cette opération qui est longue et coûteuse, mais qui est aussi la plus importante, la plus intéressante et la plus intelligente du vignoble, car chaque souche est un cas particulier. A l'heure actuelle, son exécution ne retient pas toujours toute l'attention qu'elle mérite, le viticulteur ayant d'autres préoccupations, dans le domaine commercial en particulier...

Quand tailler ?

La taille se pratique durant le repos végétatif de la vigne. Celui-ci, se situe de la chute des feuilles (novembre) jusqu'au débourrement de la vigne (mars), c'est-à-dire environ cinq mois. C'est au moment de la taille que le vigneron va déterminer l'importance des yeux à conserver sur la souche (c'est ce que l'on appelle la charge) et sa répartition, sur les divers bras ou sarments. Pendant cette période, il doit gérer son temps, c'est à dire déterminer parcelle par parcelle, le meilleur moment en tenant compte de certains aspects viticoles importants comme la sensibilité des parcelles aux gelées (hiver ou printemps) ou les problèmes des maladies de la souche.

Quels modes de taille ?

Il existe une multitude de systèmes de taille, chaque région viticole les détermine en fonction de ses spécificités et de sa législation. De manière générale, on distingue:

Les tailles courtes

L'exemple le plus caractéristique est sans aucun doute la taille en gobelet pratiquée entre autre dans le Languedoc.

Le gobelet languedocien traditionnel:

Il se caractérise par un tronc court et des bras longs s'ouvrant largement en éventail dans toutes les directions. Le nombre de bras varie de trois à sept selon les densités de plantation. Il offre l'avantage d'une taille simple et procure une excellente aération à la souche. Il se pratique encore dans les côtes du Rhône, notamment dans l'appellation Chateauneuf du Pape. Son principal inconvénient réside dans la difficulté de mécanisation, les bras débordant largement dans le rang. La récolte à la machine est impossible. Il s'agit donc d'une conduite exigeante en main-d'œuvre.


On peut citer aussi: le gobelet éventail ou le cordon de Royat

Les tailles longues

Nous prendrons ici l'exemple du Guyot double:

On laisse deux petites lattes par cep, avec deux coursons de rappel à deux yeux. Cette taille se pratique dans la région bordelaise, sur les cépages Merlot et Cabernet-Sauvignon. Un ébourgeonnage partiel permet de réduire la production pour se conformer aux rendements des appellations.


 
Mots clés : vignes, taille, maitrise végétation,  rendement modéré, protection contre les parasites, repos végétatif, gobelet, Guyot, cordon
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération - Déclaration à la CNIL n° 1173714
- Union de Producteurs de Lugon : achat vin bordeaux - Logiciel cave à vin
Partenaires vin web - Mentions légales